Combarro, une étape incontournable

Combarro, petit port de pêche typique, situé au fond de la Ria de Pontevedra, conserve de nombreux calvaires et surtout des “Horreos” alignés le long de mer. On aime se perdre dans ce dédale de petites rues pavées, de ruelles et de venelles bordées de murs en pierre de granit. De temps en temps, au détour d’un croisement, on découvre un petit jardin planté de quelques pieds de vigne en hauteur, de citronniers ou tout simplement de potagers. Il faut s’écarter de la “Rua” principale, très touristique pour remonter dans les ruelles avoisinantes et y découvrir la quiétude de ces lieux.

Et puis, pratiquement, chaque maison a conservé son “Horreos”, certains tout en granit, d’autres sur une base granitique, des murs en bois. Ils sont tous très bien restaurés et entretenus et l’on sent qu’ils constituent la fierté de leurs propriétaires.

Lien Permanent pour cet article : http://maestral17.eu/combarro-une-etape-incontournable/

4 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Véronique LE REST sur 3 juillet 2017 à 15 h 34 min
    • Répondre

    C’est allé trop vite …. J’espère que le bon vent est avec vous et que votre equipier se remet deses émotions.
    A bientôt pour de nouvelles zaventures bizzzh

    • Véronique LE REST sur 3 juillet 2017 à 15 h 30 min
    • Répondre

    Bravo pour ces magnifiques reportages sous le soleil .

  1. Salut Bernard et Sylvie,
    On reconnait l’œil du marin…Effectivement on a eu un peu tout comme vent: de moins de 5 à 18-20 nœuds, donc quelquefois c’est la risée “Volvo” qui nous fait avancer. En ce moment, dans les Rias Baxas, c’est plutôt du 18-25 nds comme la nuit dernière, avec pluies, averses et risques d’orages. Bises à vous 2

    • Bernard PLANCHAUD sur 28 juin 2017 à 11 h 08 min
    • Répondre

    Bonjour Patrice, bonjour Maryse.
    Babe m’a transmis les coordonnées de votre blog pour suivre
    vos “aventures dans les îles” ! Capitaine TROY ne ferait pas mieux !
    Vos photos font envie ; les quelques pises de vue en mer donnent
    l’impression que le moteur est indispensable ?!
    Me trompé-je ?
    Amitiés Tourangelles et terriennes.
    Bernard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.