Coucou, revoilà le plombier!

Jeudi 23 août,  Il fait nuit. Il est 4 heures du matin, Maryse va remettre les clés du ponton au veilleur de nuit et récupérer notre caution. Devant nous, une traversée de 70 Mn. Dès la sortie du port, le ciel est très chargé,  des éclairs au loin sur notre route nous font froncer les sourcils… En cette heure matinale le vent est absent, c’est donc au moteur que nous entamons cette traversée.

Dans la matinée, le vent de face forcit ainsi que la houle, ça tape fort à l’avant et pour parfaire le tableau, le ciel est très noir sur notre tribord, faisant présager un très gros grain. On a la chance de passer à côté mais la houle et le vent ne nous aident pas à avancer, 4 nds de vitesse réelle alors que le speedo annonce 6 – 6.30.

En approche du Cap Spartivento

Une fois passé le Cap Spartivento, toujours face au courant et au vent, il nous reste 30 Mn à parcourir le long de la côte sud italienne. On arrive enfin à Rocelle Ionica  à 19 h, en suivant les consignes du guide nautique pour éviter le banc de sable à l’ entrée, précautions inutiles puisque l’on apprendra plus tard que l’entrée du port a été dragué depuis peu. On est bien contents de se poser, on est plein de courbatures. Notre voisin de ponton est un lyonnais, contraint d’hiverner ici pour cause d’ennuis moteur…Il revient de Grèce et nous communique beaucoup d’informations pratiques.

Nous resterons 6 jours à la marina, car le site est très agréable, l’accueil très  sympathique, une superbe pinède ombragée, une immense pizzeria sur le port (Plus de 150 tables – Les pizzas sont servies au mètre, la portion minimum étant de 0,5 m !!), et le must pour Maryse, une immense plage peu fréquentée à 50 m, avec eau bleue et chaude; on y fera quelques longueurs matin et soir…

De plus, nous souhaitons profiter de la proximité d’un chantier nautique pour remplacer la résistance du ballon d’eau chaude, cela fait bien 1 mois qu’elle nous a lâché et qu’on fait la vaisselle à l’ eau froide, mais c’est moins efficace.

Après explication de notre problème à Alexandra, la secrétaire du port qui parle français, un technicien doit venir le vendredi après midi, on l’attendra jusqu’au samedi midi. Mais c’est un mécanicien qui se présente… Il comprend bien qu’il s’agit d’un problème électrique et Rdv est pris pour le lundi matin dès 8 H.

Le responsable du chantier nous informe alors ne pas avoir les compétences requises, il nous envoie malgré tout un électricien pour faire le checking du travail. Et nous verrons arriver un plombier très professionnel le lundi après midi qui interviendra avec succès.

Il nous a fallu un peu de patience et de “fair play” car le ballon d’eau chaude est sous notre couchette et on a bien dû défaire et refaire 5 à 6 fois le lit. Bravo et merci en tout cas à toute l’équipe de la marina, Francesco le responsable et Alexandra qui n’ont pas cessé de relancer les techniciens. Si bien que nous étions reconnus et salués amicalement par tous les marineros et les techniciens du chantier (Tomaso, Francesco, Marco….)

Pendant notre séjour,  nous avons loué des vélos à assistance électrique pour aller au château du village. Fermé pour la visite. Patrice fera une assistance à une italienne qui n’arrivait pas à desserrer son frein à main. Quelle confiance, on aurait pu partir avec sa voiture !

Rue très pentue, d’où blocage du frein à main

Assistance à une petite Mama italienne

Les soirées étaient bien animées sans être bruyantes. La pizzeria du port amenait beaucoup d’italiens locaux venant en famille manger une pizza vendue au mètre.

1/2 mètre de pizza (c’est pour deux)

Ambiance très familiale sur le port

Ayant repéré un supermarché entre le village et le port, nous profitons de l’escale pour faire le plein de produits italiens, c’est notre dernière étape prolongée avant la Grèce.

Très bon séjour, on passera dire au-revoir à tous les intervenants du port… Et on garde les coordonnées du chantier pour un possible hivernage dans l’avenir.

Jeudi 30 août,  cap sur Crotone 70 Mn au moteur. Crotone nous a semblé être un port sympathique, très bon accueil par Stephano et Bernardo, réduction aux membres de STW.

A la sortie du port, beaucoup de marchands de poissons et petite supérette trouvée grâce à 2 charmantes jeunes italiennes.

Vendredi 31 août , arrivée à Santa Maria di Leuca après 90 Mn, encore au moteur…. Le port est bruyant, l’accueil mitigé.  On mouille dans l’avant port la nuit suivante pour faire la traversée vers les Iles Grecques.

Lien Permanent pour cet article : http://maestral17.eu/coucou-revoila-le-plombier/

10 Commentaires

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

    • COUTANT sur 21 septembre 2018 à 23 h 03 min
    • Répondre

    Bravo aux navigateurs…Continuez à profiter du soleil et de la mer, car nous ici ça commence à fraîchir et s’obscurcir plus rapidement…..brrrrrrrrrrr
    Pour info le 13 Octobre, jour de votre retour, nous serons en vendanges du Chenin à Aubigné !
    Pour info2, Ernest pousse bien avec ses 5 mois et ses 2 dents !
    Grosses bises
    FIFI et CHANCHAN

    • Catherine Granval sur 21 septembre 2018 à 16 h 21 min
    • Répondre

    Quel plaisir de vous lire !
    La pizza au mètre ? Maryse, tu as dû avoir du mal à finir !!!
    Bon vent pour les îles grecques ! Corfou peut être ?
    Bises

    • Véro sur 20 septembre 2018 à 19 h 03 min
    • Répondre

    Un petit coucou à tous les deux c’est toujours un réel plaisir de pouvoir vous lire et de découvrir toutes ces belles photos. qu’est-ce que c’est cool d’être à la retraite! c’est vraiment une deuxième vie !profitez bien de tous ces beaux moments. Même si le plombier vous rappelle à la réalité de la vie tout le reste n’est que du plaisir bises à tous les deux Vero

    • RAMETTE's sur 20 septembre 2018 à 16 h 38 min
    • Répondre

    on est à Naxos du 19 au 24 Octobre … on ne sait jamais
    Bon vent

    1. Coucou Babeth et Jean-Max
      Nous sommes en mer Ionienne, donc encore assez loin de Naxos…et nous rentrons en France le 13 octobre…Dommage, mais peut-être l’année prochaine ? Bises à vous eux

    • david sur 19 septembre 2018 à 23 h 07 min
    • Répondre

    un demi mètre de pizza pour deux… ils sont ou les anciens DIET ???
    bises d’ADSL

    1. Coucou à vous 4,
      Je crois que depuis que nous sommes partis, nous avons oublié beaucoup de choses (surtout professionnelles), mais nous conservons quelques neurones, en pratiquant une excellente “Dieta Méditerranéenne” pour ne pas oublier nos amis et familles. Grosses bises à vous 4.

    • FORT Monique sur 19 septembre 2018 à 22 h 48 min
    • Répondre

    Toujours heureuse d’avoir de vos nouvelles, je commençais à trouver le temps long!!!!
    Bises à vous deux

    • Audrey sur 19 septembre 2018 à 17 h 22 min
    • Répondre

    Miam la pizza au mètre!
    Le plombier s’appelait Luigi??
    Bises

    1. Coucou Audrey,
      Très contents de te lire. Le plombier était très discret mais très efficace. Nous n’avons pas eu le temps de discuter…il est vraiment venu pour nous en urgence. Bises à toi et ta petite famille

  1. […] ressemble en rien à ce que nous avions connu il y a 2 ans… Là aussi le COVID est passé : la fameuse pizzeria (pizzas au mètre) est fermée et même complètement démontée, la capitainerie est fermée (les formalités se font […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.