La Khalkidhiki

La Chalcidique est une région du nord de la Grèce, caractéristique avec ses 3 péninsules avançant dans la mer Egée (D’ouest en Est : Kassandra, Sithonia et la 3ème constituée en majeure partie de la communauté monastique du Mont Athos). Ce que nous appelons, entre marins, « Les 3 doigts ».

Source : https://fr.depositphotos.com/56426513/stock-illustration-peninsula-of-halkidiki-in-greece.html

Comme pour chaque grosse journée de navigation, départ au petit matin de Myrina, en même temps qu’AD HOC, et l’occasion d’admirer dans notre dos le lever du soleil ! La navigation est très agréable, sous voiles, au portant avec un vent NE de 10 à 15 nds, malgré une mer un peu agitée. Après une cinquantaine de Mn, nous arrivons dans la grande anse de Sykias au SE de Sythonie : mouillage face à une petite plage avec 2 autres bateaux. Le lendemain matin, l’équipage d’AD HOC vient nous saluer, ils remontent vers Thessalonique pour changer une partie de l’équipage. L’endroit est calme, l’eau translucide, nous sommes très bien, donc nous y restons 3 jours en changeant de mouillage et en se rapprochant de la plage pour faire des courses au camping le plus proche.

Les jours suivants, nous remontons la côte Est de Sithonie pour entrer dans l’archipel de Diaporos, tout près de Vourvourou. On commence à souffrir des fortes températures de l’après-midi et du soir, on confectionne de petites voiles d’ombre pour mettre sur les hublots et tout est bon pour se protéger de la chaleur sèche et étouffante (manche à air, paréo….). Jeudi 27 juin, on pousse jusqu’au petit port de Paganias, un peu plus au nord car on a vraiment besoin de ravitaillement en frais, depuis 2 jours on prend sur nos réserves, légumes et fruits en conserves, pain de mie… Pas de chance, le petit port est plein, on fait demi tour vers Vourvourou, on mouille rapidement pour gagner le rivage en annexe. Les nombreuses villas qui bordent la baie ont toutes des plages privées et il nous faut la complaisance d’un jeune couple pour nous ouvrir l’accès vers le village.

Vendredi 28, retour dans notre belle anse de Sykias: par contre, les conditions météo changent rapidement, l’orage monte en soirée et la mer devient de plus en plus agitée. Les quelques bateaux au mouillage vérifient les ancres (on rajoute de la longueur de chaîne), enlève tout ce qui pourrait s’envoler en cas de plus fort coup de vent. La nuit est très mouvementée avec l’orage, la pluie et la houle qui secouent le bateau… toutes les nuits ne sont pas paisibles en navigation !!

Samedi 29. Il nous faut quitter la baie de Sykias, le mouillage devient très inconfortable et le vent va continuer à forcir. On décide de partir vers la côte ouest de Sithonie, peut être mieux protégée du vent de NE. La journée de navigation sera rude avec une mer très agitée, une houle et des vagues de travers et un vent arrière NE de 15 à 20 – 25 nds: MAESTRAL et son équipage sont chahutés et la tension est bien présente jusqu’au passage du cap Ak Psevdhokavos. la météo annonçait des hauteurs de vagues de 0,8 à 1,2 m, nous estimons que en réel, nous pouvons multiplier ces hauteurs par 2 ou 3!!!. Le mouillage prévu dans le golfe de Porto Koufos parait bien compromis, trop de fonds dans certains endroits et déjà beaucoup de monde dans les zones correctes ! Dommage car l’endroit est vraiment superbe. Tant pis, on pousse plus loin de 5 Mn sur Limis Toronis, au fond d’une petite baie, les abords rocheux et les fonds sombres rendent l’approche délicate, mais on arrive à se glisser au fond de la baie, mouillage dans 4 m d’eau, bien abritée du vent de NE et seule une petite houle du soir va agiter le bateau…. On arrive quand même à passer une soirée calme et bénéficier d’une nuit réparatrice.

Dimanche 30 juin, cap sur le port de Nikiti, on laisse de côté les 2 autres options possibles, Neo Marmaras (pontons délabrés) ou Porto Carras (Port très très luxueux et donc très cher). Une mer calme, un bon vent force F3 à F4 de NE nous redonnent plaisir à naviguer sous voile. On va même laisser le Pilote Automatique pour retrouver les plaisirs de la barre franche, et puis les rafales soudaines et brutales (on passe de 15 nds à 25 nds) se négocient mieux en barrant. Les 20 Mn sont parcourus en quelques bords et entièrement sous voiles (GV et Génois).

Le port de Nikiti parait bien calme, pas de réponse à la VHF, pas plus au téléphone, c’est dimanche et peut être déjà l’heure de la sieste. Après 2 tours de bassin, on décide de s’amarrer sur la place d’un bateau de location sans doute déjà parti, on pourra y rester jusqu’au vendredi.

Nikiti est une station balnéaire pour les touristes grecs et touristes originaires d’Europe centrale et de l’Est : les plaques minéralogiques de certaines voitures – SRB, RO, BG, UA, MNE, RUS… (Avez-vous trouvé les pays correspondants ?). Les plages sont bondées aux heures chaudes. Pour notre part, les bains se prendront en début de matinée et en soirée, et les douches, sur le quai comme tous les plaisanciers grecs. Le jeudi soir, la veille de notre départ, nous assistons à la cérémonie de mariage du fils de nos voisins de ponton. Le maire de la commune s’est déplacé pour officier et quelques minutes plus tard la trentaine d’invités arrose l’événement tout près de nous. Même si nos échanges depuis notre arrivée étaient courtois mais limités nous sommes très agréablement surpris et touchés de voir arriver à notre bateau le jeune couple avec un plateau de confiseries et pâtisseries, accompagnés de verres de Limoncello pour célébrer avec eux ces festivités.

La location d’une voiture durant 2 jours nous permet de visiter la région, et surtout doit permettre à Patrice de s’acheter une nouvelle paire de chaussures « bateau ». En effet, une chaussure est partie à l’eau lors d’une manœuvre à l’avant du bateau les jours précédents. Nous en profitons pour visiter le port et la ville de Neo Marmaras, on comprend pourquoi on n’avait pas envie d’y accoster, le brise lame cassé et les pontons délabrés n’inspirent pas confiance. D’autre part, le droit d’entrée « voiture » dans l’enceinte du port de Porto Carras est de 10 €/personne, et le prix d’une nuitée pour un voilier de 10 m de 110 € !!!! A Nikiti, nous allons payer 10€/nuit – 50 € pour la semaine (Eau et Electricité inclus)!

Vendredi 5 juillet, nous devons laisser la place aux bateaux de location qui vont rentrer. Nous quittons le port de Nikiti pour rejoindre le nord de l’île d’Eubée. Quelques mouillages, au sud de Synthonie, dans la réserve naturelle de Panagias, puis au sud de Skiatos, vont fractionner cette navigation vers Oréi (Oreio en grec).

Lien Permanent pour cet article : http://maestral17.eu/la-khalkidhiki/

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Catherine PIERRE on 18 août 2019 at 19 h 32 min
    • Répondre

    Encore un périple plein de surprises.
    Les noms des localités Irlandaises ne sont pas toujours faciles à lire et retenir mais en Grèce c’est pas mal non plus !!
    Bon vent pour la suite
    See you later
    Bises

    • veronique archimbaud-joubert on 18 août 2019 at 11 h 47 min
    • Répondre

    Oui c’est vrai, même virtuellement ça me fait du bien et très plaisir de naviguer un peu avec vous!
    Pour l’instant vous n’avez sans doute pas de date de retour prévue sur La Rochelle.
    heureux retraités!
    bises

    • Monique FORT on 13 août 2019 at 10 h 40 min
    • Répondre

    En vous lisant, un peu effrayée quand même par les conditions météo pas toujours sympas
    Que de bons moments passés avec vous et c’est vrai que nous révisons notre géographie, c’est bien agréable de vous suivre
    Grosses bises à vous deux et bonne navigation

    • Isabelle Dierstein on 13 août 2019 at 7 h 24 min
    • Répondre

    Toujours aussi agréable de vous suivre et voir de magnifiques paysages
    J’espère que vous n’avez pas top souffert des fortes chaleurs du mois de juillet
    Je vous souhaite de bien continuer votre aventure
    Bises à tous les deux

    • Joelle on 12 août 2019 at 18 h 13 min
    • Répondre

    Merci..on refait notre géographie avec vos aventures de marins!!! C est plein de surprises cette vie…et maintenant de retour au Pyrhee?…très bonne continuation pour cette tranche de voyage et à tres bientôt…bises

    • Honoré Annick on 12 août 2019 at 11 h 44 min
    • Répondre

    Coucou
    L’aventure continue avec ses surprises météorologiques et autres!
    On s’y croirait!
    Profitez pleinement et prenez soin de vous!
    Bonne route,bises

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.