Prévéza – Le golfe d’Amvrakia (Ambracique) et …. Zorbas !

Prévéza est une ville du NW de la Grèce, dans l’embouchure du golfe Ambracique, à la périphérie de l’Epire.

C’est à la fois une station balnéaire et un petit port industriel, entourée de 3 côtés par la mer et reliée depuis 2002 avec l’Aktion (ou Actium, site de la bataille navale) via un tunnel sous-marin de 1,6 km (Le 1er tunnel subaquatique de Grèce).

De Cleopatra marina, 2 options pour rejoindre Prévéza, le taxi-boat de la marina avec départ 10 h et retour à midi, ou le taxi personnel à 20 € l’aller, le tunnel est payant même pour les taxis, 6 € aller retour.

Il est bon de flâner sur le quai entre les bars, tavernas et les bateaux étrangers amarrés au quai municipal. La protection n’y est pas super, le quai est très bas par rapport au niveau de l’eau… Le matin, les pêcheurs sont là pour vendre leurs poissons …

En s’enfonçant dans la ville, on découvre les ruelles pavées avec tavernes et “ouzeries”, mais aussi des églises superbes ainsi que la tour vénitienne de l’horloge construite en 1792.

De l’Ouzo, en veux-tu, en voilà!!

En réalité, on voit peu de Grecs boire de l’ouzo…ils boivent plutôt du café frappé

La Tour vénitienne avec son horloge solaire – Celle-ci orne le couvercle du jeu de Tavli (Jeu national grec) choisi pour Raphaël

Souhaitant profiter au maximum des quelques semaines qui nous restent, nous rentrons dans le golfe Ambracique qui est un des plus grands golfes fermés de Grèce : les eaux maritimes salées et les eaux douces s’y réunissent pour former un écosystème varié d’une grande beauté…

Le golfe (classé “Espace humide d’importance internationale – RAMSAR”) se compose de 7 grandes lagunes où l’on pratique l’élevage aquacole d’anguilles, on y rencontre de nombreux pêcheurs, des dauphins (un peu trop fugaces pour les prendre en photos) et de nombreuses espèces d’oiseaux (certaines en voie de disparition), et … même un phoque moine.

Mouillage de Koukouvitsa près de Vonitsa 

C’est une petite baie tranquille, d’où l’on peut débarquer facilement en annexe, à condition d’éviter les oursins en arrivant sur la plage.

Visite du fort vénitien (construit sur l’emplacement d’un fort byzantin) d’où l’on a une vue superbe sur le golfe.

Les conditions météo pour la fin de la semaine s’avèrent musclées : Openskiron (site météo grec) annonce des vents de 30 à 35 nds, des rafales à 40 nds, et du mauvais temps jusqu’à dimanche au moins avec orages et averses… C’est l’annonce du medicane (Cyclone subtropical méditerranéen) Zorbas qui touchera plutôt le sud de la Grèce.

Nous avions prévu de faire le tour du golfe, tant pis, on rentre juste quelques jours plus tôt à la marina Cleopatra pour se mettre à l’abri.

Déjà les 25 et 26 septembre le vent souffle fort…

Le 29 septembre, en attente devant le pont du chenal de Lefkas, tout près de Preveza, des voiliers vont souffrir et même périr…

Zorbas mis en musique à Paralio Astros, sur la côte Est du Péloponèse :

Nous ne serons pas seuls au port à attendre que la tempête se calme ; ce sera l’occasion encore de belles rencontres…

Lors d’une “visite”du chantier Aktio, où nous avons prévu de laisser Maestral pour l’hiver, quelle surprise de croiser dans une des allées, André…et Pussy que nous retrouvons dans leur bateau (un Dufour 41.2 – SOTTOVENTO). Nous nous sommes connus dans l’Association MédiVoile, il y a quelques années et nous avons navigué et “combattu” lors de quelques régates organisées par cette association. Ils finissent leurs préparatifs d’hivernage et s’apprêtent à rentrer en France. Nous aurons juste le temps de nous raconter nos navigations le soir même à la taverne. Nous nous retrouverons l’année prochaine, peut être pour un bout de route ensemble.

Nous rencontrons aussi Jean-Pierre et Danièle (Dufour 365 – MILARESOL). Ils sont partis de Port-Médoc, il y a  3 à 4 ans et sont en Grèce depuis 3 ans. Ils sont pour nous une mine de renseignements phénoménale, et nous allons passer quelques soirées ensemble pour rêver déjà de nos futures pérégrinations grecques…

Et puis, ce sont quelques rencontres étonnantes avec des Grecs… Georges, ce chauffeur de taxi, qui découvrant que nous sommes Français nous parle de Brigitte (en fait, elle est plus connue qu’Emmanuel M.!!). C’est aussi ce très vieil “ancien pédiatre”, au rayon des olives d’un supermarché, qui va me chanter presque intégralement l’eau Vive (de Guy Béart) et commencer “Le Gorille”… Il a été assistant pendant 3 ans à l’hôpital Necker de Paris, de 1959 à 1962, avant de revenir s’installer en Grèce…Il me répètera plusieurs fois son plaisir de parler français….et pendant ce temps là, Maryse attend à la sortie du magasin.

Autres rencontres… et autres images de la Grèce… les chats, toujours présents, libres mais pas sauvages, voire même demandeurs de caresses, et les Grecs, en scooter, avec le café freddo et la bouteille d’eau à la main… tout en conduisant leur engin !

Nous profitons de quelques journées très ensoleillées pour découvrir la région, et en particulier le site archéologique de Nicopolis à 6 km de Preveza. Ce site montre les vestiges de la ville fondée par Octave Auguste, après sa victoire contre Marc-Antoine et Cléopâtre en 31 av JC, à la bataille navale d’Actium. Nicopolis, ou “Cité de la victoire”, n’est pas uniquement une colonie romaine, mais une cité libre et autonome, qui va connaître un développement urbain, culturel et religieux important pendant la période romaine, puis les périodes chrétiennes et byzantines.

Le nouveau musée archéologique de Nicopolis, qui complète la visite du site, est d’une très grande richesse documentaire sur l’histoire de la ville et la vie quotidienne des habitants de l’époque…

Les dernières journées sont mises à profit pour terminer les préparatifs d’hivernage et la sortie de l’eau de Maestral….

Lien Permanent pour cet article : http://maestral17.eu/preveza-le-golfe-damvrakia-ambracique-et-zorbas/

3 Commentaires

    • Monique FORT sur 22 octobre 2018 à 21 h 58 min
    • Répondre

    très émouvant et impressionnant cette sortie de l’eau de Maestral
    Merci encore pour ces bons moments passés avec vous

    • Annié sur 19 octobre 2018 à 18 h 17 min
    • Répondre

    Quel beau voyage c’est super de nous partager vos bons moments.
    Profitez bien
    Annie

    • Catherine sur 18 octobre 2018 à 20 h 15 min
    • Répondre

    ça a l’air beau la Grèce, pour voir ces chats je crois que ça me plairait.
    Zorbas a quand même été impressionnant.
    Encore de beaux clichés, merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.