Sporades du Nord, Lemnos,….

A partir du mercredi 29 mai, nous reprenons notre périple à deux. Depuis la sortie du port du Pirée, se sont enchaînées de belles journées de voile et de mouillages qui nous conduisent jusqu’au petit port de pêche de Karistos, plein sud de l’île d’Eubée (ou Evia selon les différentes orthographes grecques).

Nous y rencontrons de nombreux français, certains marins et d’autres sont devenus résidents quasi permanents sur cette île.

Comme dans de nombreux ports municipaux, la place d’amarrage est gratuite (ou d’un prix modique), pour la douche c’est système D sur la plage, et pour l’eau, si les bornes du quai ne fonctionnent pas, il faut chercher les fontaines.

Mardi 4 juin: nous voulons profiter d’un vent portant modéré de Sud, pour passer le détroit de Kafirev et remonter vers l’île de Skyros (Île des Sporades la plus grande et la plus au sud). En fin de compte, le vent était très modéré et nous avons fait les 65 Mn au moteur, en compagnie de 2 autres voiliers profitant des mêmes conditions météo. A notre arrivée, le port de Linaria est complet, il nous faut chercher un mouillage…. C’est enfin dans l’anse de A.G. FOKAS que nous pouvons jeter l’ancre…. endroit isolé avec seulement une petite taverne sur la plage et une petite chapelle un peu plus loin…. on est au « bout du monde » et seul au mouillage.

Sur la route des Sporades, nous faisons halte sur l’île de Kantzoura. Nous la nommons entre nous « Île déserte », car elle parait minuscule sur la carte et perdue au milieu de la mer Égée. En fait, nous sommes 3 bateaux au mouillage et plusieurs bateaux de pêcheurs, qui viennent ici se reposer avant de repartir en début de nuit. Magnifique, eau turquoise, tranquille et pas de réseau……

A notre arrivée aux Sporades, de rapides courses dans le port de Patitiri sur Alonnisos, nous permettent de refaire les « appros » en produits frais et pain et c’est parti pour de nombreux mouillages sur Alonnisos, Skopelos ou Peristera…. Il fait chaud, voire très chaud, mais les baignades sont rafraîchissantes et le Meltem n’est pas encore très présent.

Du 7 au 11 juin, nous ferons étape à Neo Klima sur l’ile de Skopedos, très bonne étape et de sympathiques rencontres avec d’autres plaisanciers, italiens entre autres, les aides à l’amarrage des bateaux arrivant au port sont l’occasion d’échanger….

Neo Klima est un tout petit port mais on a le plaisir de trouver des douches sur la plage et on peut refaire de l’eau avec une carte à acheter à l’une des Tavernas du port.

Les routes sont sinueuses et très étroites et plutôt que de louer un scooter, nous choisirons le bus climatisé pour aller visiter Skopedos et Glossa.

Mardi 11 juin, départ de Skopelos vers les Sporades de l’est, via 3 mouillages, dans la baie de Staphylos, à Nisos Peristeri et à Livadakia…. L’option Sporades de l’Est est choisie en fonction des vents favorables….

LEMNOS : « Celle chevauchée par le vent », résidence d’Héphaïstos (le dieu forgeron). Île essentiellement fréquentée par les grecs, et hormis les plaisanciers, peu de touristes étrangers. C’est une île qui présente une très grande diversité d’écosystèmes: en plus des zones de cultures (fruits, vigne) et d’élevages dans les garrigues, au détour de notre tour de l’île, nous trouverons des lacs salés (les flamands roses reviennent en septembre), des montagnes volcaniques et des dunes de sable.

Ruelle ombragée de Myrina

Etape de 75 Mn de Livadakia à l’ile Lemnos avec amarrage au port de Myrina, capitale de l’île, où nous avons la chance de trouver une place, à côté d’un plaisancier Turc, parlant très bien français. Mucen va nous servir de guide (c’est son activité professionnelle, mais là il est en vacances pour 4 mois), et nous vanter tous les attraits géographiques, historiques et gastronomiques de Myrina et Lemnos. Effectivement, l’escale devait être courte, nous restons en fait une semaine. D’autant qu’à notre tour, nous pouvons donner « les bons filons » pour acheter du vin bio de Lemnos….

La location dune voiture nous permet de découvrir les autres régions de l’île : Ascension à la chapelle « Panagia Kakaviotassi », abritée dans une grotte au sommet d’un piton rocheux; la baie de Moudros qui servit de base arrière durant la bataille des Dardanelles (De nombreux cimetières anglais, français et turcs témoignent encore de cette période); les différents sites archéologiques et entre autres celui de Poliohni (4000 ans avant JC – ruines les plus anciennes de Grèce). Par contre l’accès aux lacs salés et désert de dunes est plus délicat avec notre véhicule « urbain » (Ils devraient louer des 4×4). Malheureusement, nous arrivons trop tard pour rencontrer le vigneron bio, Giannis Savvoglou, dont nous avons goûté le vin blanc dans une taverne la veille.

Heureusement, et grâce à la persévérance d’un jeune vendeur du supermarché de Myrina, nous avons la chance de pouvoir acheter plusieurs bouteilles de ce producteur. Elles sont dégustées le soir même avec Jean-Louis et Chrystèle, nos nouveaux voisins de quai (Ils sont sur EVER, un Feeling 39) et Gilles sur AD HOC, un Dufour 4200.

 

 

 

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://maestral17.eu/sporades-du-nord-lemnos/

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Monique FORT on 20 juillet 2019 at 22 h 31 min
    • Répondre

    Coucou vous deux
    Quel plaisir d’avoir enfin de vos nouvelles, je commençais à m’inquiéter !!
    Je suis rassurée et je vois que tout va bien
    Votre aventure est toujours aussi merveilleuse et vous nous en mettez plein les yeux
    Merci pour votre récit et vos belles photos qui nous font rêver
    Bises à vous deux

    • Catherine Granval on 18 juillet 2019 at 18 h 19 min
    • Répondre

    Magnifique ! superbe ! merveilleux ! que dire de plus ?
    Photographiez, admirez, profitez +++ de tous ces magnifiques paysages et de cette belle escapade !
    Je suis impatiente de lire la suite ….
    Je vous embrasse

    • Catherine PIERRE on 17 juillet 2019 at 11 h 20 min
    • Répondre

    Coucou Maryse et Patrice
    Merci de nous faire découvrir tous ces petits coins de Grèce
    Poursuivez bien votre aventure
    Bises à vous deux
    Catherine Eric

    • Annette et Jean-Paul on 17 juillet 2019 at 8 h 13 min
    • Répondre

    Le ciel breton était quasiment aussi bleu pendant notre tour, mais une température sans doute moins élevée. Tenez vous à l’écart des tornades. Bises

    • sabine on 16 juillet 2019 at 13 h 12 min
    • Répondre

    Un seul mot Waouh et puis non un 2ème époustouflant !!!
    Merci de nous faire partager votre superbe aventure, je pense que nous sommes loin d’imaginer tout le bonheur vécu la-bas…
    Je vous embrasse

    • Damour on 15 juillet 2019 at 23 h 39 min
    • Répondre

    Merci pour ce magnifique reportage qui fait rêver.
    Vous vivez une très belle aventure.
    Profitez bien de ces merveilleux moments.
    Nous vous embrassons en attendant le plaisir de vous revoir.
    JF et Nelly

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.