Traversée Sardaigne – Sicile par les îles Aegades

7 jours, une semaine, depuis que nous avons laissé Joëlle et Hubert à la marina Capitana. Pour préparer la traversée vers la Sicile, nous avons choisi Villasimius comme base de départ. Refaire l’approvisionnement, reconfigurer le bateau en mode “Duo”, et l’attente d’une bonne fenêtre météo vont occuper ces journées. Pour l’approvisionnement, nous connaissons maintenant tous les “supermarket” de Villasimius et l’épicerie du camping voisin de la marina nous permet de faire le complément.

“La bonne fenêtre météo” ? Ce serait un vent dans les quadrants N-W ou S, idéalement un Force 4 (de 11 à 17 nds), sans trop de rafales, et avec une houle inférieure à 1,25 – 1,50 m. Comme diraient Odile et Jo, du SO39i OLAVENN, “On fait de la navigation de plaisance…on n’est pas là pour se faire du mal!”. 

L’autre motif du stand-by, c’est l’attente de réception de nos doubles de clé de bateau que nous avons oubliés à la marina de Santa Teresa et qui doivent être envoyés par Barbara.

Mercredi 27 juin, les astres sont avec nous…il y a conjonction de tous ces critères (ou presque) : l’appro est fait, le plein d’eau dans les tanks, le bateau est propre et rangé, les clés sont arrivées et un dernier coup d’oeil aux prévisions météo nous décident….départ demain matin (jeudi 28/06) vers 8 – 9 H00. A croire que, sur le ponton,  tout le monde attendait la même chose, car nous partons en même temps qu’un cata américain, et d’un Maramu italien.

Une très belle traversée….le vent est annoncé WNW (F2 à F3) en début de matinée, puis doit progressivement virer à l’W puis SW en forcissant F3 à F4 (avec des rafales à F5). Passés Isola dei Cavoli, nous faison route vers l’ENE pour rester vent de travers et gagner en vitesse, puis dès la bascule de vent bien franche, nous empannons pour passer tribord amure entre 120 à 140° du vent, sous GV et génois. Nous garderons cette allure jusqu’à notre arrivée aux îles Aegades, soit plus de 120 Mn. Seules, des rafales soutenues et répétées à F5, et une houle un peu forte dans la nuit, nous obligent à prendre 1 ris dans la GV. 

Et cerise sur le gâteau, c’est la pleine lune avec un ciel complètement étoilé et dégagé. Moments magiques et merveilleux d’une belle navigation sous voile. Les quarts s’enchaînent, même si nous ne dormons pas beaucoup, voire pas du tout, pendant notre quart de repos. Nous ne croisons qu’un seul cargo, au large de la Sardaigne, puis plus personne jusqu’aux îles Aegades  que nous découvrons noyées dans la brume au petit matin.

Marittemo est la première île que nous approchons. L’absence de mouillage protégé, et un très fort ressac dans le petit port, nous conduisent à pousser un peu plus loin…C’est au sud de l’ïle Favignana, dans la baie de Punta Longa que nous jetons l’ancre…Il est environ 13h00, et nous avons parcouru 170 Mn !

Les îles Aegades

L’archipel est composé de trois îles principales : Flavignana, Marittemo (la plus occidentale), et Levanzo, puis 2 minuscules îlots : Formica et Maraone. Cet archipel est lié à la réserve naturelle marine des îles Egades et constitue une des plus grande réserve marine (37 km²) de la Méditerranée. 

Le dimanche à la Cala Rossa : Ils arrivent de Trapani ou de Marsala, essentiellement en bateau moteur…très vite la jolie crique tranquille se transforme en un gigantesque parking à bateau. Comme dit Maryse, “On va bientôt pouvoir traverser la cala à sec, en marchant de bateau en bateau !”.

Bien-heureusement, le soir la cala retrouve sa sérénité : quelques voiliers au mouillage occuperont l’espace.

Des îles habitées dès la fin du paléolithique (peintures rupestres à Levanzo), puis colonisées par les romains, carthaginois, normands, puis genois…Puis achetées par la famille Florio, une dynastie industrielle calabraise et sicilienne. Cette famille va développer et “industrialiser” la pêche du thon et sa mise en conserve. On peut visiter à Flavignana l’ancienne conserverie, transformée en musée industriel : “L’Ex Stabilimento Florio delle tonnare di Favignana e Formica”.

La petite plage de Flavignana

Vue extérieure de “L’Ex Stabilimento Florio delle tonnare”

Ce musée abrite aussi une exposition du peintre Enzo Di Franco, qui était présent dans la salle et avec lequel nous avons très longuement discuté (Il parle un parfait français et a des cousins installés dans le sud de la France)

Maryse au côté d’Enzo di Franco

La Mattanza, pêche traditionnelle du thon en Méditerranée, n’est plus pratiquée aux îles Egades, par contre elle persiste encore au large de l’île San Pietro, au SW de la Sardaigne. Elle se pratique au début du printemps, une fois que les thons, venant de l’Atlantique, migrent des côtes africaines vers les côtes italiennes, plus propices à leur reproduction. Le Raïs est le maître d’œuvre de cette spectaculaire “mise à mort”.

Pour en savoir un peu plus sur la Mattanza : cliquer ici.

Et enfin, toujours dans les mêmes bâtiments, “l’Antiquarium” : Exposition d’archéologie sous-marine avec les vestiges des navires de guerre romains et carthaginois qui ont participé à une des plus grande bataille navale de l’empire romain : la bataille des îles Egadi, qui opposa Romains et Carthaginois le 10 mars 241 avant JC.  Ce sont principalement les “béliers” en bronze qui ont été mis à jour dans les eaux des îles Egadi.

Bélier d’un navire romain

Pour attendre le bon moment pour descendre un peu plus vers le SE, nous mouillons sur les corps morts de Punta Longa. Une petite cale nous permet de débarquer de l’annexe, nous sommes à 20 min. à pied du village, et si besoin, un petit bar se trouve juste en bord de mer, à 200 m du bateau.

C’est ici, en alternant baignades, ballades et courses dans le village, que nous attendrons le bon moment pour descendre vers Marsala ou Mazara Del Valo sur la côte sud de la Sicile….

Lien Permanent pour cet article : http://maestral17.eu/traversee-sardaigne-sicile-par-les-iles-aegades/

9 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

    • Sabine sur 18 août 2018 à 17 h 40 min
    • Répondre

    Je suis triste , il n’y a plus rien à lire depuis un moment….tout va bien ?

    • Catherine Eric PIERRE sur 24 juillet 2018 à 11 h 35 min
    • Répondre

    Bonjour les amis

    Ravis de trouver de vos nouvelles au retour des Sables.
    Et quelles nouvelles ! toujours très détaillées, et de belles photos.
    Bon tourisme et bonne navigation en sud Sicile.
    Bises à vous deux
    Catherine Eric

    • Sabine sur 22 juillet 2018 à 9 h 19 min
    • Répondre

    Du rêve et de la culture, un vrai régal que de lire vos aventures !

    • Jean-Max RAMETTE sur 20 juillet 2018 à 18 h 14 min
    • Répondre

    Je me suis senti porté par les voiles …et merci pour l’instant culturel , récompense supplémentaire. Bon vent encore et toujours

    J Max

    • Véronique sur 12 juillet 2018 à 19 h 30 min
    • Répondre

    Bonjour lezamis
    En vous suivant sur la carte je revise ma géographie avec en plus des illustrations et commentaires au top !!!
    Je ne pensais pas que la Sardaigne et la Sicile etaient si éloignées, ça vous a fait une belle traversée 🦈🦈🦈⛵⛵⛵
    J’espère que vous allez nous concocter un super reportage “Vulcano-marin” 😊🌋
    A bientôt pour vos nouvelles zaventures siciliennes et autres …..
    Bizzzh Véronique

    • Véronique sur 12 juillet 2018 à 14 h 17 min
    • Répondre

    Coucou lezamis !!!
    Vous voilà en Sicile …. Pas si prés que ça de la Sardaigne !!!! . Votre periple nous permet de revoir notre géographie illustrée par ces superbes photos . Peut-être allons nous avoir droit à un reportage “vulcano-maritime” dans le prochain épisode ? 🌋
    Bonne continuation et à bientot pour de nouvelles zaventures … Bizzzh Véronique

    • coutant sur 11 juillet 2018 à 1 h 07 min
    • Répondre

    Hello Maryse et Pat
    Bravo pour votre aventure, et merci de ce beau récit bleu azur !
    Continuez à nous faire rêver de ces paysages et îles superbes :-))))
    Philippe et Chantal

    • Fort Monique sur 10 juillet 2018 à 16 h 53 min
    • Répondre

    C’est un vrai régal de voyager avec vous
    Merci encore pour ces belles images
    Bon vent et bises à vous deux

    • Catherine Granval sur 10 juillet 2018 à 16 h 33 min
    • Répondre

    Bonjour Patrice et Maryse
    C’est un vrai bonheur de vous lire et de visiter avec vous !
    Je ne comprends pas trop le langage marin mais je comprends que votre voyage se passe bien et que vous êtes vraiment des pro !
    Les dernières photos me rappellent la Grèce, pays que j’aime tant … mais vous vous en approchez …
    Bises à vous 2 et bon vent
    Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.